meulière

Voir aussi : meulier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de meule avec le suffixe -ière.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
meulière meulières
\mø.ljɛʁ\
 
Un « pavillon en meulières » de la banlieue parisienne (à Saint-Rémy-lès-Chevreuse).

meulière \mø.ljɛʁ\ féminin

  1. Pierre rocailleuse dont on fait des meules de moulin et qu’on emploie aussi comme moellon pour bâtir.
    • Mur bâti en meulière.
    • Des pavillons en pierres meulières, trouées comme des éponges, remarquait Gérard de Nerval, auxquelles s’accrochent des rosiers grimpants. — (Régine Deforges, Rencontres ferroviaires, nouvelle, 1999, page 38.)
    • On ne dessinait pas vraiment la maison de ses rêves, mais celle qu’on savait peindre, avec des meulières faciles à reproduire. — (Philippe Delerm, Dickens, barbe à papa, Gallimard, collection Folio, 2005, page 34)
    • En fin de journée, la banlieue aligne déjà ses pavillons de meulières entre les platanes. — (Jocelyne Sauvard, Simone Veil — La force de la conviction, l'Archipel, Paris, 2012, page 168)
  2. La carrière d’où l’on tire ces sortes de pierre.
    • Il y a une meulière près de ce village.
  3. (par extension) Maison bâtie avec cette pierre.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

SynonymesModifier

HyperonymesModifier

Forme d’adjectif Modifier

meulière \mø.ljɛʁ\

  1. Féminin singulier de meulier.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier