FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Déverbal de meurtrir, apparenté à l’anglais murder et à l’allemand Mord.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
meurtre meurtres
\mœʁtʁ\
 
Un meurtre par strangulation. (1)

meurtre \mœʁtʁ\ masculin

  1. Homicide volontaire.
    • L’idée du meurtre inspire bien moins d’effroi lorsque la loi-même en donne l’exemple et le spectacle ; l’horreur du crime diminue dès qu’elle ne le punit plus que par un autre crime. — (Robespierre, Discours sur la peine de mort, le 30 mai 1791 au sein de l’Assemblée constituante)
    • La loi de Lynch était fréquemment appliquée ; un homme convaincu de meurtre ou de vol pouvait se voir arrêter, juger, et… pendre, en moins d’un quart d’heure, pour peu qu’un comité de vigilance énergique s’emparât de lui. — (Paul de Rousiers, La Vie américaine. Ranches, fermes et usines, 1899, pages 224-225)
    • Les parents d’un bébé trouvé mort dans son berceau à Bray-Saint-Aignan (Loiret) ont été mis en examen ce vendredi du chef de « meurtre d’un mineur de moins de 15 ans » et placés en détention. — (journal Sud-Ouest, édition Charente-Maritime / Charente, 20 août 2022, page 5)
    • À la suite du terrible massacre des juifs de la péninsule ibérique, en 1391, le Call de Perpignan fut envahi, en 1392, et devint la proie du meurtre et du pillage. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937, page 129)
  2. (Sens figuré) Action perçue comme dommageable ou moralement répréhensible.
    • Ma cousine Bette, épouser ce jeune homme-là, elle qui serait sa mère ?… Mais ce serait un meurtre ! — (Honoré de Balzac, La Cousine Bette, chapitre XXII, 1847)

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussiModifier

  • meurtre sur le Dico des Ados  
  • meurtre dans le recueil de citations Wikiquote  

RéférencesModifier