Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Du portugais mico.
(Nom 2) Du creek mico (« chef »).

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
mico micos
\mi.ko\

mico \mi.ko\ masculin

  1. Petit singe du Brésil, ouistiti argenté, quadrumane.

SynonymesModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
mico micos
\mi.ko\

mico \mi.ko\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. Chef amérindien.
    • MICO, (Hist. mod.) c’est le titre que les sauvages de la Géorgie, dans l’Amérique septentrionale, donnent aux chefs ou rois de chacune de leurs nations. En 1734 Tomokichi, mico des Yamacraws, fut amené en Angleterre, où il fut très-bien reçu du roi à qui il présenta des plumes d’aigles, qui sont le présent le plus respectueux de ces sauvages. — (L’Encyclopédie, 1751)
    • Ainsi paré pour le sacrifice, j’entre dans Apalachucla, aux cris répétés de la foule. C’en était fait de ma vie, quand tout à coup le bruit d’une conque se fait entendre, et le Mico, ou chef de la nation, ordonne de s’assembler. — (François-René de Chateaubriand, Atala, ou Les Amours de deux sauvages dans le désert)


TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • mico sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Du portugais mico.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
mico
\Prononciation ?\
micos
\Prononciation ?\

mico masculin

  1. Singe.

SynonymesModifier

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

Du portugais mico.

Nom commun Modifier

mico \Prononciation ?\ masculin

  1. Singe.
  2. Personne laide.

LatinModifier

ÉtymologieModifier

De l’indo-européen commun *meigh-[1] (« cligner, clignoter ») qui donne le slavon migъ (« clin [d'œil] ») en composition dans oka-mžik ; avec le sens de « pas très clair », le grec ancien ὀμίχλη, omikhlê (« nuage, brouillard »), l'albanais mjegull, le letton et lituanien migla (« brouillard »), le slavon mъgla (« brouillard » → voir mgła) et mžíti (« se couvrir de nuages »).
Le latin a dérivé le sens de « palpiter, étinceler » sur cette base sémantique → voir corusco.

Verbe Modifier

micō, infinitif : micāre, parfait : micui (sans passif) \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Palpiter, clignoter, tressaillir, vibrer, s'agiter.
    • corque timore micat. — (Ovide. F. 3, 36)
      le cœur palpite.
  2. Jouer à la mourre.
    • patrem et filium pro vita rogantes sortiri vel micare jussisse. — (Suetone. Aug. 13.)
  3. Briller, étinceler.
    • micat inter omnes Julium sidus — (Horace. C. 1, 12, 46)

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

DérivésModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage

PortugaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
mico
\Prononciation ?\
micos
\Prononciation ?\

mico \Prononciation ?\ masculin

  1. Mico, petit singe.
  2. Laideron.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

AnagrammesModifier


Voir aussiModifier

  • mico sur l’encyclopédie Wikipédia (en portugais)