mieux vaut laisser son enfant morveux que lui arracher le nez

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution-phrase Modifier

mieux vaut laisser son enfant morveux que de lui arracher le nez \mjø vo le.se sɔ̃.n‿ɑ̃.fɑ̃ mɔʁ.vø kə də lɥi a.ʁa.ʃe lə ne\

  1. (Proverbial) Il est sage de tolérer un petit mal, lorsqu’on risque, en voulant y remédier, d’en causer un plus grand.
    • Ainsi, on peut tirer deux conclusions du proverbe : « mieux vaut laisser son enfant morveux que lui arracher le nez » : la saleté du nez chez un enfant n'est pas très réprouvable ; donc, deuxième conclusion, on peut généraliser cette évidence à d'autres domaines de l'éducation. — (Ethnologie française, éd. G. Maisonneuve et Larose, 1972, vol. 2-3, p. 271)

VariantesModifier

TraductionsModifier