FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin minium.

Nom commun Modifier

minium \Prononciation ?\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Chimie) Oxyde de plomb de couleur rouge.
    • Le minium s’obtient par la calcination du plomb dans un four.
    • Le minium (Pb3O4), utilisé comme peinture, servait aux Grecs à badigeonner leurs navires pour en protéger le bois. — (Bernard Vidal, Histoire de la chimie, 1985, Collection Que sais-je des Presses Universitaires de France, page 9.)
  2. (Par extension) Couleur à l’huile, à base de minium.
    • Un léger coup de lime pour enlever une bavure, un soupçon d’antirouille orangée que l’on nomme minium, deux petits pas de recul façon Vélasquez contemplant ses Ménines, les bruits des locos comme fond sonore, alors elle est pas belle la vie ? — (Guy Boley, Quand Dieu boxait en amateur, 2018, page 63)
    • On donne au fer une première couche de minium pour l’empêcher de rouiller.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  minium figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : plomb.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif minium minia
Vocatif minium minia
Accusatif minium minia
Génitif miniī miniōrum
Datif miniō miniīs
Ablatif miniō miniīs

minium \Prononciation ?\ neutre

  1. Vermillon, cinabre.
    • Ideoque inde minium acutissimum excernitur, et alii colores quibus pictura variatur. — (Etymologiarum libri, XIII)

DérivésModifier

RéférencesModifier