FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De missus, participe passé du verbe latin mitto (« envoyer »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
missive missives
\mi.siv\

missive \mi.siv\ féminin

  1. Qui est destinée à être envoyée, dans la locution lettre missive.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
missive missives
\mi.siv\

missive \mi.siv\ féminin

  1. Courrier destiné à être envoyé. — Note : Se teinte parfois d’une nuance d’ironie.
    • Un steamer en partance emporta la missive du caïd Maclean à Tanger, d'où la légation d'Angleterre la transmit par le télégraphe à Gibraltar et au Foreign Office. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 75)
    • [...] il y aura toujours des gens pour penser que « ondée » est plus joli que « pluie », qui préféreront « opuscule » à « petit livre », « missive » à « lettre », « expliciter » à « expliquer », « pinacothèque » à « musée », « céphalalgie » à « mal de tête » et trouveront plus distingué d'avoir une protubérance qu'une bosse. » — (Robert Beauvais, L'hexagonal tel qu'on le parle, Hachette, 1970)
    • Je passai les heures qui suivirent à rédiger des missives à ce joueur de golf. — (Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements, Éditions Albin Michel S.A., 1999, p. 11)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

missive \Prononciation ?\

  1. Missive.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

missive \Prononciation ?\

  1. Lettre.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 24,3 % des Flamands,
  • 36,8 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]