Étymologie

modifier
Du vieux slave млѣти, mlěti. Le mot mlýn (« moulin ») et ses dérivés, mlynář (« meunier »), etc., présentent un \y\ d'origine germanique.

mlít \mliːt\ transitif imperfectif (voir la conjugaison)

  1. Moudre, broyer → voir drtit.
    • Nový stroj nám mele rudu rychleji a i lépe.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  2. (Expression) Être un moulin à parole, trop parler → voir kecat.
    • Pořád o tom jenom mele, ale aby to udělal, to ne.
      il ne fait qu'en parler, mais passer à l'action, ça non.

Synonymes

modifier

Dérivés

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Références

modifier