Voir aussi : MNAs

GauloisModifier

ÉtymologieModifier

Apparait dans les noms propres Senobena « femme âgée, l’Ancienne », Sacrobena « Femme-Sacrée », Sicnobena, Uitubena « Femme-Saule », etc.[1][2].
Attesté à la ligne 1b7 de l’inscription de Châteaubleau[1].

Forme de nom commun Modifier

mnas féminin

  1. Nominatif pluriel de bena.
    (-)in/das mnas ueronadas brictas
    ces femmes ci-dessus, soumises à enchantement — (P.-Y. Lambert[1])
  2. Accusatif pluriel de bena.

Variantes orthographiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

RéférencesModifier

  • [1] : Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : une approche linguistique du vieux-celtique continental, préf. de Pierre-Yves Lambert, Errance, Paris, 2003, 2e éd. ISBN 2-87772-237-6 (ISSN 0982-2720), page 72
  • [2] : Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, La Différence, Paris, 2004 ISBN 978-2729115296, page 160