mobiliser

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de mobile avec le suffixe -iser.

Verbe Modifier

mobiliser \mɔ.bi.li.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) (Vieilli) Faire une convention en vertu de laquelle un immeuble réel ou réputé tel est considéré comme meuble.
    • Par les contrats de mariage on mobilise quelquefois des immeubles.
  2. (Militaire) Mettre une armée sur le pied de guerre en rappelant ses réserves et en la fournissant de matériel, de manière qu’elle puisse entrer en campagne.
    • On vient de mobiliser les troupes de couverture.
  3. Rappeler des classes de réserve pour compléter une armée.
    • On dut mobiliser les plus anciennes classes.
    • (Absolument)La nouvelle se confirme que l’ennemi a mobilisé.
  4. (Par analogie) Utiliser des ressources matérielles, techniques ou humaines.
    • Élaborer un jeu vidéo est une entreprise collective de longue haleine qui mobilise plusieurs dizaines de personnes sur une longue période, plusieurs années parfois. — (Jean-Michel Oullion, Les métiers des jeux vidéo, Éditions l’Étudiant, 2007, page 33)
    • La 8e force aérienne avait d'abord calculé qu'il lui faudrait achever 61 aérodromes avant la fin 1943 ; mais elle finit par en construire 120, mobilisant un million de mois-hommes de travail, et couvrant 42 millions de mètres carrés de béton. — (Richard Overy, Sous les bombes: Nouvelle histoire de la guerre aérienne (1939-1945), traduit de l'anglais par Séverine Weiss, Editions Flammarion, 2014, chap. 6)

SynonymesModifier

(Droit)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier