Voir aussi : mocó, moço

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

L'origine du nom proviendrait de l'expression en provençal "Éma'co ?", qui se traduit par "Et avec ça ?", que les vendeuses du marché Lafayette à Toulon utilisaient pour interroger le client. Les étrangers de passage, ne comprenant pas le provençal, pensaient qu'elles interpellaient les clients par leur surnom : "Hé Moco !", déformation de éma'co. Référence nécessaire[1]

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
moco mocos
\mɔ.ko\

moco \mɔ.ko\ masculin

  1. Espèce de rongeur du Brésil.
  2. (Provence) Marin originaire de Toulon (Var) ou de la Provence (en opposition aux marins bretons, « les Ponantais »).
  3. (Par extension) Toulonnais.
    • Tu es pas breton, tu es moco — (Jean Rambaud, Adieu la raille, 1967)
    • La province dont je parle est sans côtes, plages ni récifs ; ni Malouin exalté ni hautain Moco n’y entendit l’appel de la mer quand les vents d’ouest la déversent, purgée de sel et venue de loin, sur les châtaigniers — (Pierre Michon, Vies minuscules, 1984)
  4. (Argot) Terme utilisé pour désigner les méridionaux en général.


Note : Plus rare, le féminin de mocote ou mokote pour désigner une Toulonnaise.


TraductionsModifier

HomophonesModifier

RéférencesModifier

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

Du latin muccus.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
moco
\Prononciation ?\
mocos
\Prononciation ?\

moco \Prononciation ?\ masculin

  1. Morve (mucosité).

AnagrammesModifier

  • Tradition orale toulonnaise