Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin modestia.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
modestie modesties
\mɔ.dɛs.ti\

modestie \mɔ.dɛs.ti\ féminin

  1. Retenue dans la manière de penser et de parler de soi.
    • Ce doute intime, que nous traduisons par le mot modestie, anime donc et les traits et la personne. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • On ne pouvait en douter, M. Butteridge était un homme singulièrement affranchi de toute fausse modestie, et même, à vrai dire, de toute modestie, quel qu’en fût le genre. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 34 de l’éd. de 1921)
  2. (Quelquefois) Pudeur, décence.
    • Cette femme s’habille avec modestie.
    • Ce langage blesse la modestie, choque la modestie.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier