Étymologie

modifier
→ voir mou.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
molleton molletons
\mɔl.tɔ̃\

molleton \mɔl.tɔ̃\ masculin

  1. (Textile) Étoffe de laine, de coton ou de soie, tirée à poil, d’un seul côté ou des deux côtés, douce, chaude et mollette, dont on fait des couvertures, des gilets, des robes de chambre, etc.
    • Gilet doublé de molleton.
    • Adeline ne put retenir un cri perçant en voyant son mari, le baron Hulot, en veste grise tricotée, en pantalon de vieux molleton gris et en pantoufles. — (Honoré de Balzac, La Cousine Bette, 1846)
    • Cela partait de haut, des pièces de lainage et de draperie, mérinos, cheviottes, molletons, tombaient de l’entresol. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Quant à la peau, elle ne sentait même pas le grain grossier des toiles ni le poids des molletons qui la couvraient : elle était morte. — (Joseph Kessel, Les Cavaliers, Gallimard, 1967)
    • Découpez votre molleton environ 5 cm plus large que votre coupon de tissu. — (Louise Scheers, Tout le monde peut coudre, 2021)
  2. (Peinture) Calcaire en poudre (blanc de Meudon, craie, blanc d'Espagne...) malaxé dans l'huile, ce mélange sert à imiter la céruse.
    • En effet, c'est principalement avec le blanc d'Espagne, appelé aussi blanc de Bougival, blanc de Meudon, ou, en termes d'atelier, Molleton, que se falsifie la céruse. — (Revue générale de l'architecture et des travaux publics, 1843, page 371)
  3. (Argot) (Désuet) Mollets
    • Quéque t'as, t'es patraque ma mistonne chérie ? Tu flageoles sur tes molletons ! — (Pierre Devaux, Le livre des darons sacrés, 1960)

Apparentés étymologiques

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier