FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin monarcha, issu du grec ancien μονάρχης, monárkhês, variante de μόναρχος, mónarkhos, composé de μόνος, mónos (« seul ») et de ἀρχός, arkhós (« dirigeant »), littéralement « seul dirigeant ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
monarque monarques
\mɔ.naʁk\

monarque \mɔ.naʁk\ masculin et féminin identiques

  1. Chef d’une monarchie, qui règne seul dans un pays.
    • Nous n’avons pas de monarque, une figure importante à laquelle est attachée la nation, a expliqué la jeune Vénézuélienne. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 12 septembre 2022, page 6)
    • Le roi, la reine et la princesse se levèrent en poussant un cri d’horreur. Le monarque allongea à l’insolent commissionnaire un grand coup de pied qui l’envoya cogner de la tête un domestique. — (Charles Deulin, Manneken-Pis)
    • Ils le mirent au courant de leur projet de rébellion contre le monarque pour venger la mort de leur père et l’incitèrent à y participer aussi. — (Mak Phoeun, Histoire du Cambodge de la fin du XVIe siècle au début du XVIIIe siècle, Paris : Presses de l'École française d'Extrême-Orient, 1994, chap. 7)
    • Depuis qu’elle a connu des problèmes de santé à l’automne, qui ont entraîné une nuit d’hospitalisation consécutive à des examens dont la nature n’a jamais été précisée, les apparitions publiques de la monarque sont rares. — (AFP, Visite-surprise d’Elizabeth II pour inaugurer une ligne de métro portant son nom, Le Journal de Québec, 17 mai 2022)
  2. (Zoologie) (sens étroit) Synonyme de grand monarque (papillon).
  3. (Zoologie) (sens large) Synonyme de danaïné (papillon).

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier