monastère

Voir aussi : Le Monastère

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1279) Du bas latin monasterium, du grec ancien μοναστήριον, monastếrion[1] issu de μοναχός, monakhós (« célibataire, solitaire, unique »)[2], dérivé de μόνος, mónos (« seul »). Terme général pour le lieu de résidence des moines ou des religieuses.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
monastère monastères
\mɔ.nas.tɛʁ\
 
Monastère franciscain à Nice.

monastère \mɔ.nas.tɛʁ\ masculin

  1. Couvent, lieu habité par des moines ou des religieuses.
    • Le repos sans la prière qui vivifiait les monastères, sans la méditation qui peuplait les thébaïdes, devient une maladie, dit sentencieusement M. Joseph. — (Honoré de Balzac, L’Envers de l’Histoire contemporaine, 1848, premier épisode)
    • Wary de Dommartin la rebâtit ; d’abord bénédictin au monastère de Saint-Epvre à Toul, puis prieur de Varangéville il céda ensuite son prieuré, moyennant redevance, à Jean de Nicolinis ; […]. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895, éd. 1923)
    • La vermine des catacombes s’épanouissait lentement au soleil ; les couvents et monastères champignonnaient, rongeant le sol gaulois comme une lèpre hideuse. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 84)
    • L’Église a besoin de ces jardins de Dieu que sont les monastères contemplatifs, qui donnent à la terre une prise d’air sur le ciel. — (Maurice Zundel, Silence, parole de vie, transcription d’une retraite donnée en 1959, éditions Anne Sigier, 1990, page 164)
    • Avant que la Chine n’envahisse le Tibet en 1950, plusieurs centaines de milliers de moines (et de nonnes) vivaient dans quelque 6000 monastères. — (Louis Dubé, « La sagesse du dalaï-lama : Préceptes et pratique du bouddhisme tibétain », dans Le Québec sceptique, n° 66, été 2008, page 5)

SynonymesModifier

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Saint-Maurice-de-Beynost) : écouter « monastère [Prononciation ?] »

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. « monastère », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. Monachos, Henry George Liddell, Robert Scott, A Greek-English Lexicon, éditions Perseus