Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

De monnaie et obsidional.

Locution nominale Modifier

 
Monnaie obsidionale : pièce de cinq centimes émise lors du siège d’Anvers de 1814.

monnaie obsidionale \mɔ.nɛ ɔp.si.djɔ.nal\ singulier féminin

  1. Monnaie qui est frappée dans une place assiégée, pour suppléer au défaut ou à la rareté du numéraire, et à laquelle on donne ordinairement cours, durant le siège, pour une valeur beaucoup plus forte que sa valeur intrinsèque.
    • Vu la difficulté qu'éprouve le commerce de détail dans la place d’Anvers, par le défaut d'une suffisante quantité de monnaie circulante, et la nécessité de pourvoir au service journalier de la garnison;
      Le général, de division, gouverneur, arrête qu'il sera fabriqué, sans délai, une monnaie obsidionale, qui aura cours à Anvers jusqu'à ce que l'état de siège soit levé.
      — (Hippolyte Carnot, Mémoires sur Carnot par son fils, Paris : chez Pagnerre, 1863, vol.2, p. 315)

SynonymesModifier

HyperonymesModifier