FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1576) Du latin monodia (« solo, chant chanté par une seule personne ») issu du grec μονῳδία, monôdía (« chant solo »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
monodie monodies
\mɔ.nɔ.di\

monodie \mɔ.nɔ.di\ féminin

  1. (Musique) Structure musicale dont les différentes parties —instrumentales ou vocales— sont constamment séparées par un intervalle d’unisson.
    • Le plain-chant, le chant ambrosien et le chant byzantin utilisent la monodie.
  2. Chant à une seule voix.
    • Chose remarquable ! jusqu’à la fin du XVIe siècle, l’individualité humaine n’a pas eu son expression dans la musique. La monodie grecque était chorale. La monodie liturgique était […] tout à fait impersonnelle d’expression. — (Pierre Lasserre, Philosophie de goût musical, Les Cahiers verts n° 11, Grasset, 1922, p. 50)
  3. Procédé d’écriture musicale combinant et opposant, d’une part, une partie principale réalisant la mélodie, et d’autre part, un accompagnement de cette première partie.
    • La monodie est une mélodie accompagnée d’accords.

SynonymesModifier

Structure musicale

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • monodie sur l’encyclopédie Wikipédia