mont Blanc

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de mont et de blanc.

Nom propre Modifier

 
mont Blanc depuis Tignes, France.

mont Blanc \mɔ̃.blɑ̃\ masculin

  1. (Géographie) Sommet des Alpes françaises.
    • La surfréquentation du sommet, avec son cortège de décès et nuisances écologiques, ne « sont plus tolérables : le mont Blanc est devenu un parc d’attraction », répète-t-il. — (François Carrel, « Le mont Blanc broie du noir », Libération.fr, 5 septembre 2008)
    • La « grande bouffe » n'était ni la première, ni la dernière opération farfelue ayant pour cadre le sommet du mont Blanc. Le 17 janvier 1982, le cascadeur Michel Chirouze fait déposer au sommet une voiture par un hélicoptère venu de Berne et passé par le versant italien. — (François Labande, Sauver la montagne, Editions Olizane, 2004, page 29)

Variantes orthographiquesModifier

DérivésModifier

Voir aussiModifier