morçandage

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

morçandage \Prononciation ?\

  1. Faute d’orthographe, de prononciation et d’usage oral (par métathèse), assez fréquente, du mot mordançage.
    • Le mordançage au bichromate osmié ne permet de colorer, par la méthode d’Altmann, que les mitochondries; lorsque ce traitement suit un premier morçandage par le bichromate acétique, on colore à la fois les mitochondries et les grains. — (Comptes rendus des séances de la Société de biologie et de ses filiales, Masson, 1909, volume 67, page 132)
    • Il faut avoir soin dans ce procédé (si on veut que les trois couches d’alumine soient bien utilisées et bien pénétrées) d'opérer les dégraissages, les huilages et les lavages qui suivent le premier morçandage, à une température ne dépassant pas 25°C. — (Francis J.-G. Beltzer, La grande industrie tinctoriale, H. Dunod & E. Pinat, 1906, page 654)