FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIe siècle) Du latin mordax, mordacis (« mordant, tranchant »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
mordache mordaches
\mɔʁ.daʃ\
 
Des mordaches avec cuir (sens 1).

mordache \mɔʁ.daʃ\ féminin

  1. Plaque en matériau malléable (exemple : cuivre) qu’on place sur les mâchoires d’un étau pour serrer une pièce sans l’endommager.
  2. Mâchoire de pince ou de tenaille.
  3. Pièce en plomb (plus rarement cuir ou tissu) placée dans la mâchoire du chien d'une arme à silex afin de serrer et fixer le silex sans l'endommager.
  4. Pince servant à déplacer des bûches dans un âtre.
  5. Petit bâton ou mords, que les novices des capucins se mettaient dans la bouche, pour avoir rompu le silence. [1]
    • […] les plus légères fautes sont sévèrement sanctionnées : on doit porter la « mordache » (sorte de bâillon) […] — (M. Louis Bequet, L’Histoire du Couvent de Saint-Louis - Sainte-Elisabeth, bulletin annuel, Tome 4, 1964)
  6. (Suisse) (Familier) Bagou, faconde. [2]
  7. Bâillon dont on imposait le port à titre de pénitence au moines qui avaient enfreint la règle du silence.

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier