LatinModifier

ÉtymologieModifier

De l’indo-européen commun *mer-[1] (« pétrir, frapper ») qui donne aussi, en latin, moretum (« sorte de pesto antique »), morbus (« malade »), mortarium (« mortier »), marmor (« marbre »), via le grec ancien, ἀμέρδω, amerdô (« voler, dépouiller ») ; le français marasme via le grec ancien, le radical *mora de cauchemar. Avec le préfixe indo-européen s- : le grec σμερδνός, smerdnós, σμερδαλέος, smerdaléos (« terrible »), l’anglais s-mart (« terrible », « super, élégant »), le tchèque a s-mrdět (« avoir une odeur mordante, puer »).

Verbe Modifier

mordĕo, infinitif : mordēre, parfait : momordi, supin : morsum \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Mordre, mâcher, dévorer, manger.
    • canes mordere possunt. — (Cic. Rosc. Am. 20, 57)
      les chiens peuvent mordre.
    • procubuit moriens et humum semel ore momordit. — (Virgile. A. 11, 418)
      ...mordre la terre (la poussière).
  2. Mordre dans, entrer, pénétrer, s'engager dans ; miner, ronger, entamer, limer ; piquer, pincer, être pénétrant, saisir (en parlant d’un froid mordant).
    • mordebat fibula vestem. — (Ovide. M. 8, 318)
      la fibule mord le vêtement.
  3. Piquer (en parlant des plantes), avoir une saveur piquante.
    • matutina parum cautos jam frigora mordent. — (Horace. S. 2, 6, 45)
  4. Mordre en paroles, attaquer, censurer, critiquer, blesser, piquer, déchirer.
  5. Peiner, chagriner, inquiéter, tourmenter.
    • valde me momorderunt epistolae tuae de Attica nostra. — (Cicéron. Att. 13, 12, 1)
      Tes lettres m'ont inquiété au sujet de notre chère Attica.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Le parfait fait aussi, archaïquement memordi.

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier