Voir aussi : Moreau

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(adjectif) De l’ancien français morel (« brun-foncé »).
(nom) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin moreau
\mɔ.ʁo\
moreaux
\mɔ.ʁo\
Féminin morelle
\mɔ.ʁɛl\
morelles
\mɔ.ʁɛl\

moreau \mɔ.ʁo\

  1. Qui a le poil d’un noir foncé, vif et luisant, en parlant d’un cheval.
    • Aux abords de la forêt, le domaine agreste,
      ho ! voici que vient le seigneur, il revient encore
      sur son fougueux cheval moreau,
      les fers sonnent joyeusement,
      droit vers la cabane.
      — (Karel Jaromír Erben, Le rouet d’or)
    • Un cheval moreau galopait à sa suite, à toute allure, et sur le cheval se tenait un cavalier en armure noire, portant un heaume orné des ailes d’un rapace. — (Andrzej Sapkowski, Le Temps du mépris)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
moreau moreaux
\mɔ.ʁo\

moreau \mɔ.ʁo\ masculin

  1. Panier en corde rempli de foin, qui servait à nourrir les ânes bâtés pendant qu’ils marchaient.
  2. Cheval au poil moreau.
    • En tête chevauchaient deux clairons sur deux chevaux pommelés bien nourris, suivis d’un détachement de hussards sur des moreaux. — (Ivo Andrić, Le Pont sur la Drina, 1945 ; traduit du serbo-croate par Pascale Delpech, 1994, p. 147)

TraductionsModifier

HomophonesModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier