FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De mauresque, le « au » s'étant sans doute transformé en « o » par le fait que la différence entre \ɔ\ et \o\ n’est que peu voire pas marquée en position atone en français.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
moresque moresques
\mɔ.ʁɛsk\

moresque \mɔ.ʁɛsk\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport aux coutumes, aux usages, au goût des mores.
    • Ici nous trouvons déjà quelques traits originaux des édifices moresques de l’Espagne. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Peut-être ne trouvera-t-on pas mauvaise un jour la fantaisie qui lui a pris de mettre, comme l'architecte de Bourges, une porte presque moresque à sa cathédrale gothique. (Victor Hugo; Préface de « Hernani ou l'honneur castillan » -9 mars 1830)
  2. Qui a rapport aux danses à la manière des mores.
    • Danse moresque.
    • Mais ceux-là font pitié. Ils devraient nous donner au moins une danse morisque, ou quelque autre momerie ! — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)

Variantes orthographiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   moresque figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : boisson anisée.

Apparentés étymologiquesModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
moresque moresques
\mɔ.ʁɛsk\

moresque \mɔ.ʁɛsk\ féminin

  1. Sorte de danse à la manière des mores.
    • Danser la moresque.

Variantes orthographiquesModifier


TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

RéférencesModifier