Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Du russe морж, morj (« morse »), du same du Nord morša (« morse »).
(Nom 2) Code dont l’invention est attribuée à Samuel Morse.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
morse morses
\mɔʁs\
 
Des morses.
 
Tête d’un morse mâle.

morse \mɔʁs\ masculin

  1. (Zoologie) Espèce de mammifère marin amphibie très grand, vivant autour du pôle Nord, à allure massive, aux moustaches drues, et de longues défenses chez le mâle.
    • Les morses étaient alors en grand nombre. […]. Quelques-uns rampaient sur le sable au moyen de leurs pieds courts et palmés. Mais, pour la plupart, groupés par famille, ils dormaient. Un ou deux, des plus grands, mâles longs de trois mètres, à pelage peu fourni, de couleur roussâtre, semblaient veiller comme des sentinelles sur le reste du troupeau. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. (Plus rare) Surnom donné aux adeptes russes des bains glacés, dans les plans d’eau gelés.
    • Les « morses » de Moscou ont formé une section au sein du Conseil de l’Union des associations et organisations sportives moscovites. — (Études Soviétiques, 1965, n° 202-213, page 56)

NotesModifier

Peut être utilisé avec une majuscule (Morse) pour mettre en avant le fait qu’on donne un caractère générique au mot.

SynonymesModifier

HyperonymesModifier

(simplifié)

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Invariable
morse
\mɔʁs\
 
Code morse (1).

morse \mɔʁs\ masculin

  1. Code permettant de transmettre un texte à l’aide de séries d’impulsions courtes et longues.
    • Mmm… ça ressemble bien à un message. Mais ça fait des siècles que je n’ai pas transcrit un message en morse. Pour ne rien vous cacher, ça date de mes années de scoutisme. — (Jeff Balek, Yummington 2075 : Le Rêve Oméga, épisode 5: Enquête à #Tijuana 2, Bragelonne, 2014, chap. 71)
    • — Pas tout à fait, c’était plutôt un message en morse.
      — En morse ?
      — Oui, en morse. Je l’ai capté sur ma radio.
      — (A.J. Kazinski, Le sommeil et la mort, Jean-Claude Lattès, traduit du danois par Frédéric Fourreau, 2013, chap. 25)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  L’entrée en français a été sélectionnée comme bonne entrée représentative d’une qualité standard pour le Wiktionnaire.
Vous pouvez consulter la page de discussion, la page Wiktionnaire:Évaluation ou la liste des bonnes entrées.

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Morse (morse, 1659)[1], adv., jamais, est un emprunt au français morceau, bouchée (1480).

Adverbe Modifier

morse \ˈmɔrse\

  1. Jamais.
    • N’ oc’h ket bet morse e Lokeored, marteze ? — (Yann ar Flocʼh, Koñchennou eus Bro ar Ster Aon, Kemper, 1950, p. 92)
      Vous n’êtes jamais allés à Loqueffret, peut-être ?
    • — Va zad ne lar morse netra. [...]. — (Youenn Drezen, Skol-louarn Veig Trebern II, Éditions Al Liamm, 1973, p. 166)
      — Mon père ne dit jamais rien. [...].

AntonymesModifier

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

RéférencesModifier

  1. Albert Deshayes, Dictionnaire étymologique du breton, Douarnenez, Le Chasse-Marée, 2003, p. 522b.

SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

morse \Prononciation ?\ invariable

  1. (Dans le passé) Matin.
    • Vårt samtal i morse.
      Notre discussion de ce matin.
    • I går morse.
      Hier matin.

NotesModifier

  • Utilisé presque exclusivement sous la forme i morse.

RéférencesModifier