motacillidé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin motacilla (« hochequeue ») avec le suffixe -idé.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
motacillidé motacillidés
\mɔ.ta.si.li.de\

motacillidé \mɔ.ta.si.li.de\ masculin

 
La bergeronnette printanière est un motacillidé.
 
Le pipit farlouse est un motacillidé.
  1. (Ornithologie) Membre d'une famille d’oiseaux passereaux, constituée d’oiseaux petits à moyens, au corps fin, à queue allongée et aux pattes aux ongles longs, les bergeronnettes, les pipits, et les sentinelles.
    • En Belgique, on n’a pu évidemment faire que des observations superficielles sur ce motacillidé : il est, en effet, presque ignoré chez nous. — (Le Gerfaut: De Giervalk - Volumes 5 à 13, 1919)
    • Parmi les passeraux, les insectivores les plus communs sont la cisticole brune Cisticola brunnescens, de la famille des sylviidés, et le pipit à longues pattes Anthus pallidiventris, de la famille des motacillidés. — (Jean-Pierre Vande Weghe, Akanda Et Pongara: Plages et mangroves, 2005)

Variantes orthographiquesModifier

  • Motacillidé

NotesModifier

En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

(simplifié)

HyponymesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier