FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin motivus.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
motif motifs
\mɔ.tif\

motif \mɔ.tif\ masculin

  1. Ce qui pousse à agir, en parlant de tout élément conscient considéré comme entrant dans la détermination d’un acte volontaire.
    • Un motif plus spécial agissait encore sur l’esprit de madame Necker. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • […] ; sa mère est une cyclothymique avérée passant, sans motifs apparents, d'un sentiment profond d'ennui à celui d'une gaîté plus ou moins exubérante. — (Encéphale : Journal de neurologie et de psychiatrie, 1913, vol. 8, n° 2, page 71)
  2. (En particulier) Ce qui justifie quelque chose, raison d’une action.
    • Motif du remplacement : endommagement de la courroie de distribution.
  3. (Art) Sujet ; intention générale.
    • Quelque part entre le gribouilleur d’église et Rembrandt, entre le tailleur anonyme et Michel-Ange, entre l’organiste dominical et Mozart, je travaille le motif à ma façon. — (Éric-Emmanuel Schmitt, L’Évangile selon Pilate, Albin Michel, 2000, collection Le Livre de Poche, page 281)
    • Je connaissais ce sentiment glorieux de discerner un motif dans le chaos de l'Histoire. — (Antoine Bello, Les Producteurs, 2015 ; édition Blanche, 2015, page 233)
    • Une question qui n'a guère tourmenté les « vampirologues » est celle de savoir pourquoi le motif vampirique naît en Europe centrale. — (Florent Montaclair, Le vampire dans la littérature romantique française, 1820-1868: textes et documents, Presses Univ. de Franche-Comté, 2010, chap. 2, page 19)
  4. (Musique) Enchaînement (de sons, d’accords, de valeurs rythmiques) repris au cours d’un morceau.
    • La partie conclusive fait reparaître le motif d’introduction à l’orgue : l’harmonie se dépouille encore, l’orchestre s’immatérialise (alto solo, pizzicati des cordes, accords de l’orgue sur une pédale immuable). — (François-René Tranchefort, Guide de la musique symphonique, Fayard, 1986)
    • Étonnant scherzo, mystérieux, inquiétant, dont le second thème (cors fortissimo) est le motif rythmique du premier mouvement. — (Roland de Candé, Les Chefs-d’œuvre classiques de la musique, éditions du Seuil, 2000)
  5. (Imprimerie) Élément graphique répété sur un tissu ou un papier.
    • Elle rejette la tête dans un rire si grand qu’on peut déceler les motifs de sa culotte puis, attendrie par ma mine d’envieux frustré, elle me prend le bras et le serre très fort contre ses mamelles : [...] — (Yasmina Khadra, Morituri, éditions Baleine, 1997, page 27)
    • Le fait de répéter un motif sur le support tissu en fonction du produit final a amené les imprimeurs sur étoffe à développer toute une panoplie de techniques qui, par le mode de répartition du motif, évitent que cette répétition ne gêne la perception de l’ensemble (les motifs floraux, par exemple, s’accommodent mal d’une régularité excessive). — (Alan Marshall, Imprimer sur tissu et sur papier au fil des siècles, dans Tissu-Papier, échanges d'impressions: question de points de vue, ENS éditions, 2005, page 29)
    • Voilà une femme, à sa gauche, une Indienne. Jeune. Avec des tresses, une chemise hawaïenne verte à motifs de sirènes dorées, un short kaki, des colliers et des Converse All Star aux pieds. — (Richard Morgiève, United Colors of Crime, Carnets Nord, 2012)
  6. (Informatique) Chaîne de caractères employée comme expression régulière.
    • Nous allons devoir créer un motif, c'est-à-dire la chaîne de caractères que nous recherchons. — (Franck Ebel, Apprendre Python 3, page 36, Pearson Education France, 2013)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • motif sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • motif sur le Dico des Ados 

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français motif.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
motif
\məʊˈtiːf\
motifs
\məʊˈtiːfs\

motif \məʊˈtiːf\

  1. motif.

PrononciationModifier