moucharder

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de mouchard, avec le suffixe -er.

Verbe Modifier

moucharder \mu.ʃaʁ.de\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Espionner pour dénoncer.
    • Vous savez que l’homme qui trahit, qui moucharde, qui espionne pour tout dire [...], est toujours désavoué par le pays qui l’emploie. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, L’Agent secret, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 968)
    • Qui a bien pu nous moucharder ?
    • Dans tous les cas, Corentin eut les fonds, les ordres et les agents nécessaires pour cerner Cinq-Cygne et moucharder le pays depuis la forêt de Nodesme jusqu’à Paris. — (Honoré de Balzac, Une Ténébreuse Affaire, 1841, chapitre premier)
  2. (Absolument) Faire le mouchard, rapporter. → voir cafter
    • C’est le genre à moucharder pour se faire bien voir.

Apparentés étymologiquesModifier

SynonymesModifier

→ voir dénoncer

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier