mouharram

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’arabe محرم, mouharram apparenté à haram. Selon Lisân al-'Arab, ce mois est ainsi appelé parce que les Arabes se sont interdit d'y faire la guerre[1].

Nom commun Modifier

Invariable
mouharram
\mu.a.ʁam\

mouharram \mu.a.ʁam\ masculin

  1. Premier mois du calendrier musulman au cours duquel les chiites commémorent le martyr de Hasan et de Husayn.
  2. (Par extension) Festivités qui marquent cette commémoration.
    • Ces derniers n'ayant pas entendu parler de collecteur-sahib depuis un certain temps, et méprisant de tout cœur le juge auxiliaire hindou, mirent sur pied une petite émeute du genre mouharram. — (Kipling, traduction de Jean-Paul Hulin, « La Chance de sa vie », Simples contes des montagnes, in Œuvres, t. I, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1988, p. 62)

VariantesModifier

TraductionsModifier

Précédé
de dou-l-hidjja
Mois de l’année en français Suivi
de safar

RéférencesModifier