Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1694) Dérivé de mousquet avec le suffixe -aire.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
mousquetaire mousquetaires
\mus.kə.tɛʁ\
 
Mousquetaires du Roi (1663).

mousquetaire \mus.kə.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Militaire) Fantassin armé du mousquet.
    • Le mousquetaire a donc besoin de deux types de poudre : amorçage et propulsion : La première, fine, est contenue dans un pulvérin, sorte de fiole en métal, ou en bois, ou en corne. La seconde est renfermée dans une poire à poudre analogue à celle des arquebusiers. — (Quelques réflexions sur l’équipement, dans Infanterie : bulletin de l’Association des Amis du musée de l’infanterie, no 4, 1984, p.9)
  2. (Histoire) Cavalier de la Maison du roi, membre d’une des deux compagnies d’élite distinguées l’une de l’autre par la robe de leurs chevaux.
    • Les mousquetaires gris.
    • Les mousquetaires noirs.
  3. (Figuré) Participant qui a gagné ou qui est potentiellement champion.
    • Quatre comme les Lacoste, Borotra, Cochet et Brugnon, ces premiers Mousquetaires à la jointure des années 1920-1930 du siècle précédent, ceux pour qui on décida de construire un stade, en 1928, et de lui donner le nom d’un aviateur afin qu’ils y défendent cette Coupe Davis rapportée des États-Unis. — (Alexandre Pedro, Élisabeth Pineau, « Roland-Garros : splendeur et crépuscule des nouveaux Mousquetaires du tennis français », Le Monde. Mis en ligne le 2 juin 2018)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier