FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dénominal de mousse.

Verbe Modifier

mousser \mu.se\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Produire de la mousse.
    • Verser de la bière de haut pour la faire mousser.
    • Le vin de Champagne mousse.
    • Faire mousser le chocolat.
  2. Vanter, mettre en avant, faire valoir.
    • Faire mousser, présenter une chose, la raconter de manière à la faire croire plus considérable, plus glorieuse qu’elle n’est en effet.
    • Ça ne rate jamais : qu’il vienne n’importe qui en visite, dame patronnesse, délégué cantonal, conseiller, si on veut faire mousser l’école, on présente Marie ; et l’on ne rate jamais non plus d’entendre la fameuse question : « Qu’est-ce que c’est donc que cet enfant-là ? » — (Léon Frapié, Le prisonnier, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, pages 187-188)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   mousser figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bière (boisson).

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

De mousse (« émoussé »).

Verbe Modifier

mousser \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Émousser.
    • mousse le tranchant rabatu.

ComposésModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier