Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1552) De mouton avec le suffixe -ier.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin moutonnier
\mu.tɔ.nje\
moutonniers
\mu.tɔ.nje\
Féminin moutonnière
\mu.tɔ.njɛʁ\
moutonnières
\mu.tɔ.njɛʁ\

moutonnier \mu.tɔ.nje\

  1. (Vieilli) Qui concerne le mouton.
  2. Bête.
    • Mais cette petite fille, cette rien du tout ! elle avait, en somme, une de ces figures moutonnières dont on ne dit rien. — (Émile Zola, Au Bonheur des dames, 1883)
  3. Moutonneux, frisé et annelé comme la laine d’un mouton.
    • À ma gauche, les forêts épaisses et moutonnières ; au loin la plaine échantillonnée. — (Maurice Barrès, Cahiers, 1902)
  4. Suiviste, conformiste.
    • Une troupe moutonnière.
    • Sur les deux mâles, […]. L'autre, plus moutonnier, entrait à l'Hôtel de Ville, sur les traces du paternel. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 27)
    • Ici se pose la question de la surface qu'il faut inventorier dans la synécie. Elle est très importante aux yeux de ce que les phytosociologues à humeur moutonnière appellent « l'école d’Upsal » représentée par Du Rietz. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.126)
    • Le comportement moutonnier du déposant bancaire Chypriote. — (Titre de l' article le comportement moutonnier du déposant bancaire Chypriote, site web intrigations.blogspot.fr, 27 mars 2013).

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
moutonnier moutonniers
\mu.tɔ.nje\

moutonnier \mu.tɔ.nje\ masculin (pour une femme on dit : moutonnière)

  1. (Vieilli) Berger, éleveur de moutons.

HomophonesModifier

RéférencesModifier