moyennant quoi

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale Modifier

moyennant quoi \mwa.jɛ.nɑ̃ kwa\ ou \mwa.je.nɑ̃ kwa\

  1. À cette condition.
    • Il fera certainement de bons ouvrages, moyennant quoi il mourra de faim, sera honni et persécuté ; mais il faut que chacun remplisse sa destinée. — (Voltaire, Lettre à Monsieur de Cideville, Ferney, 31 auguste 1765, dans Œuvres complètes de Voltaire : Correspondance, Paris, Lefebvre & Cie, 1830, vol. 10, p. 29)
    • Toute caravane qui entrait dans le territoire du sultan d’Ayar devait payer cette taxe, moyennant quoi elle était, théoriquement du moins, sous la protection du sultan jusqu’à ce qu’elle quitte le territoire placé sous son commandement. — (Djibo Hamani, Le sultanat touareg de l'Ayar : au carrefour du Soudan et de la Berbérie, L'Harmattan, 2006, p. 290)
    • Mes parents, ma famille, tout le monde dans ce pays — ils font quelques vagues prières tous les jours, jeûnent quand il faut, donnent une piécette au mendiant qui passe — moyennant quoi, les voilà sereins et tranquilles. — (Fouad Laroui, Le Quart d’heure des philosophes, dans le recueil L’Étrange Affaire du pantalon de Dassoukine, 2012, p. 133)

TraductionsModifier

RéférencesModifier