FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin murex.

Nom commun Modifier

 
Un murex

murex \my.ʁɛks\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Gastéropode hérissé de pointes, autrefois utilisé pour produire de la pourpre.
    • Voici les strombes, on les trouve dans l’Océan Indien, voici le murex fine-épine qui vit en Méditerranée, le murex monodon, la delphinule. — (Paul Nizan, Antoine Bloyé, Grasset, 1933, p. 86)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • murex sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Apparenté[1] à mus, muris (« souris ») :
Pour le sens, voir musculus (« moule, coquillage bivalve, muscle »).
Pour la construction, voir mur-inus (« de souris »), mur-icus (« souriceau »).

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif murex muricēs
Vocatif murex muricēs
Accusatif muricĕm muricēs
Génitif muricĭs muriciŭm
Datif muricī muricĭbŭs
Ablatif muricĕ muricĭbŭs

murex \Prononciation ?\ masculin

  1. (Malacologie) Murex, coquillage dont on tirait la pourpre.
    1. (Par extension) Pourpre (couleur ou étoffe).
    2. (Par extension) Coquillage, coquille pour les parfums.
    3. (Par analogie) Pointe de rocher, petit caillou pointu, mors armé de pointes.
    4. (Par analogie) Coffre garni de pointes. (Par extension) Chausse-trappe.

DérivésModifier

RéférencesModifier

  1. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage