Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de mutuel, par son féminin mutuelle, avec le suffixe -ment.

Adverbe Modifier

Invariable
mutuellement
\my.tɥɛl.mɑ̃\

mutuellement \my.tɥɛl.mɑ̃\ invariable

  1. D’une manière mutuelle ; réciproquement.
    • Il pourrait arriver que plusieurs personnes, sans former actuellement une société en nom collectif, convinssent d'en former une à une certaine époque, jetassent les bases de cette société future, et se promissent mutuellement, sous peine de payer une certaine somme à titre de dédit, de régulariser la constitution de cette société par la rédaction d'un acte écrit et par l'accomplissement des formalités de publication. — (D. Dalloz ainé & Armand Dalloz, Répertoire méthodique et alphabétique de législation de doctrine et de jurisprudence, tome 40, Paris, 1859, p. 543)
    • Puis sans considérer aucune différence entre ces lignes connues et inconnues, on doit parcourir la difficulté selon l’ordre qui montre, le plus naturellement de tous, en quelle sorte elles [des lignes, dans un problème de géométrie] dépendent mutuellement les unes des autres. — (René Descartes, Géométrie I, 372, 14–18)
    • Ces deux puissances [le Saint-Siège et la royauté] d’un ordre si différent ne s’unissent pas, mais s’embarrassent mutuellement, quand on les confond ensemble. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Oraison funèbre de la Reine d’Angleterre, 1669 — cité par Littré)
    • C’est ainsi qu’ils se donnaient mutuellement un repos qui les appliquait chacun tout entier à son action. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Louis de Bourbon — cité par Littré)
    • Les poëtes, et ceux qu’on nomme littérateurs, sont presque les seuls artistes auxquels on puisse reprocher ce ridicule de se déchirer mutuellement sans raison. — (Voltaire, Mémoire sur la satire)
  2. L'un par rapport à l'autre.
    • Aujourd'hui, nous savons que les deux rayons réfractés par un cristal biréfringent sont polarisés linéairement dans des directions mutuellement perpendiculaires; […]. — (Douglas C. Giancoli, Physique générale: Ondes, optique et physique moderne, traduit de l'anglais (U.S.A.), De Boeck Supérieur, 1993, p. 177)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier