n’avoir que la peau sur les os

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de peau et de os.

Locution verbale Modifier

n’avoir que la peau sur les os \n‿a.vwaʁ kə la po syʁ le‿zo\

  1. (Figuré) (Par hyperbole) Être très maigre.
    • — Cent sous contre dix que, si son dépérissement continue, avant un mois le patron aura crevé comme un mousquet?
      — Le fait est que, depuis que la servante qui avait l'air d'une Alsacienne a quitté la maison, il n’a plus que la peau sur les os.
      — (Eugène Sue, Punition, 7e partie, chap. 133 de Les mystères de Paris, Bruxelles : Société belge de librairie, 1844, p. 683)
    • Jamais il n'avait vu quelqu'un d'aussi grêle. Ce garçon n’avait que la peau sur les os et chacune de ces articulations gonflées par le rachitisme apparaissait comme autant d’erreurs de la nature. — (Gérard de Villiers, JAG : Le monde fracturé, Zeb Chillicothe/Plon, 1986, chap. 10)
    • Sa chair épanouie, luxuriante, lui renvoyait une image maternelle, et cela bien que sa propre mère n’eût que la peau sur les os. — (Pierre Bordage, Rohel 3.3 : Le chœur du vent, Nantes : Éditions L'Atalante, 2013)
    • Elle tordit les lèvres en une moue inquiète.
      — Mais tu es drôlement maigrichonne, dis-moi ! Regarde-toi... Tu n’as plus que la peau sur les os !
      — C'est à l'hôpital que j'ai perdu du poids, admit Michelle.
      — (Susan Mallery, Blackberry Island, tome 1 : Meilleures ennemies, traduit de l'anglais, Éditions Harlequin, 2015, chap. 2)

VariantesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « n’avoir que la peau sur les os [Prononciation ?] »