Voir aussi : noeud

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français neu, du latin nōdus (« nœud »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
nœud nœuds
\nø\
 
Exemple d’un nœud (1) de carrick.

nœud \nø\ masculin

  1. Enlacement, entrecroisement serré de quelque chose de flexible, ruban, soie, fil, corde, etc. que l’on fait soit à un bout pour l’arrêter, soit avec deux bouts pour les unir.
    • Le corsage est montant, à basque plate rouleautée au contour, et la manche a son parement orné d'un nœud en faille. — (« Explications de la gravure noire pages 174 et 175 », dans le Journal des demoiselles et Petit courrier des dames réunis, n° 15 (2e semestre) du 13 novembre 1875, p. 171)
    • Jusqu’aux cravates, au petit nœud suavement bloqué par une épingle dans l’échancrure du col, jusqu’au feu d’un vrai diam’ et au cuir mat du bracelet-montre, on sentait ces messieurs soucieux de leur mise. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Il se leva tout à fait, passa la main entre l’échancrure de son gilet et le plastron de sa chemise qui godait, tira les revers de son habit, et s’assura que le nœud de sa cravate n’avait pas été dérangé. — (Octave Mirbeau, Le colporteur)
    1. (En particulier) Enchevêtrement de cheveux ou de poils.
      • Si vous rencontrez des nœuds, surtout ne forcez pas et finissez encore moins votre course en arrachant une partie des cheveux avec le nœud. — (Élodie-Joy Jaubert, J’aime mes cheveux - Tous les soins de beauté au naturel, 2014, La Plage)
  2. (Figuré) Attachement, lien étroit entre des personnes.
    • Le nœud sacré du mariage.
    • Les nœuds de l’amitié.
  3. Lieu où se rencontrent et s’unissent durablement certaines réalités.
  4. (Marine) Unité de vitesse utilisée en navigation maritime et aérienne, correspondante à 1 mille marin par heure, soit exactement 1,852 km/h.
    • Sans cesse sur le pont, ajustant les écoutes de mes voiles pour en obtenir le meilleur rendement, utilisant chaque souffle de vent, j’avais réussi à conserver la vitesse d’à peu près un nœud. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Il y avait déjà deux jours que le bateau filait vers le grand Nord, à la vitesse maintenue de vingt nœuds. — (Jean Lhassa, Dernières nouvelles d'ailleurs, Éditions Publibook, 2009, page 209)
    • Que disait Joyon de cette trajectoire sur l’eau ? « Quand j’ai vu qu’il descendait le golfe de Gascogne deux nœuds plus vite que nous, avec de surcroît un bien meilleur angle au vent, j’ai compris que la messe était dite. » — (Jean-Louis Le Touzet, Franck Cammas, le sur-Rhum, dans Libération, 10 novembre 2010)
  5. (Argot) Extrémité du pénis.
    • Elle a une manière tranquillement salingue de te regarder, qui te fait émerger la goutte de rosée au bout du nœud. — (Maman, la dame fait rien qu’à me faire des choses !, San Antonio, 2010, Fleuve noir)
  6. (Argot) (Par extension) (Injurieux) Personne stupide, → voir tête de nœud.
    • Espèce de nœud : espèce d’imbécile.
    • Tête de nœud !
  7. Articulation, jointure protubérante des doigts de la main, nodosité.
    • Un nœud au doigt du milieu.
  8. Vertèbre qui forment la queue du cheval, du chien, du chat etc.
    • On a coupé à ce cheval deux nœuds de la queue.
  9. (Botanique) Point d’attache des feuilles sur la tige.
  10. (Botanique, Foresterie) Déformation serrée et dure de la substance ligneuse notamment du tronc ; nodosité provoquée par la séparation d’une branche d’avec le tronc.
    • Je découvris, dans la planche du bout, un nœud qui cédait légèrement sous la pression ; je travaillai avec la plus grande peine, je finis par chasser le nœud, et de l’autre côté, en enfonçant le doigt, je reconnus la terre, une terre grasse, argileuse et mouillée. — (Émile Zola, La Mort d’Olivier Bécaille, 1879)
    • Les nœuds constituent le défaut majeur de la plupart des grumes de haute qualité, entraînant souvent leur déclassement. Ils sont exclus ou tolérés en très petit nombre et sains pour les hautes qualités. Un nœud pourri doit être purgé. — (Emmanuelle Brunin, Christophe Heyninck et Delphine Arnal, Carnet d’assistance pour l’évaluation qualitative des bois sur pied et abattus, Forêt wallonne, 2012, ISBN 2-9600251-6-4)
    • Ce bois ne saurait se fendre droit, il a trop de nœuds.
    1. (En particulier) Protubérance sur le tronc.
      Le bois de cornouiller est plein de nœuds.
  11. (Figuré) Ornement en forme de nœud sans en avoir l’utilité.
    • Nœud de ruban, ornement en forme de nœud fait avec des rubans enlacés.
    • Nœud d’épée, rosette de ruban dont on ornait la poignée d’une épée.
    • Collier orné de nœuds de diamant.
  12. (Figuré) Difficulté, os, point essentiel d’une affaire, d’une question.
    • Or, c’est bien ça le nœud du problème de la pédophilie dans l’Église catholique : ce n’est pas qu’il y ait des prêtres pédocriminels mais qu’ils aient été couverts continûment par leurs supérieurs. — (Josselin Tricou & Anthony Favier, « Pédocriminalité dans l'église catholique française : une commission parlementaire est indispensable », le 5 octobre 2018, dans Libération (www.liberation.fr))
    • Trancher le nœud de la question, de la difficulté.
    1. (Littérature) (En particulier) Incident qui détermine la marche de la pièce de théâtre, d’où dépend l’intrigue d’une action dramatique, → voir nœud de l’action.
      Ce revirement fait le nœud de cette comédie.
  13. (Physique) Point où l’amplitude de l’onde stationnaire est toujours nulle.
     
    Les points rouges représentent les nœuds (13) de l’onde stationnaire.
    • On construit des instruments de musique en suspendant sur des fils des lames de longueur différente ; on les dispose de manière que les lames posent par leurs nœuds. On frappe au milieu pour déterminer le mouvement vibratoire. Le glasschord, […], est un instrument de ce genre , fait avec des lames de verre ; le claquebois ou xylocordéon est fait avec des lames de bois. — (Eugène Soubeiran, Précis élémentaire de physique, 2e édition, Paris: chez Fortin, Masson & Cie, 1844, p. 134)
  14. (Électricité) Point de liaison d’au moins deux conducteurs dans un circuit électrique.
     
    Symbole d’un nœud (14)
    • En outre, les jeux de barres sont susceptibles de constituer plusieurs nœuds électriques par l’ouverture de disjoncteurs ; on appelle alors sommet le jeu de barres ou le tronçon de jeu de barres ainsi constitué. Le nombre des sommets d’un poste caractérise ainsi son aptitude à former des nœuds électriques. — (Jean-Michel Delbarre, Postes à haute et très haute tension → lire en ligne)
  15. (Géologie) Point où des chaînes de montagnes se réunissent en un système.
  16. (Théorie des graphes) Sommet parcouru par plusieurs arcs.
  17. (Informatique, Programmation) Élément d’une structure arborescente, qui peut lui-même contenir un ou plusieurs nœuds enfants.
    • Chaque nœud a au plus deux fils, et le premier fils aura une clé inférieure au père, qui aura lui-même une clé. — (Yves Mettier, C en action, page 167, Editions ENI, 2009)
    • Ainsi, chaque élément HTML est représenté par un nœud ou une branche, accessible via le JavaScript. — (Ajax à 200 % - Page 2, Bruce W. Perry - 2006)
  18. (Informatique) Emplacement connectant plusieurs machines.  (la référence dit qu'un noeud est une machine à préciser ou à vérifier)
  19. (Industrie pétrolière) Lieu d’interconnexion de réseaux de gaz naturel, destiné à optimiser les échanges gaziers à grande échelle.
  20. (Astronautique) L’un des points d’intersection d’une orbite avec le plan de référence qui, pour un satellite, est généralement le plan équatorial du corps autour duquel il orbite.
  21. Nom de la coiffure traditionnelle des alsaciennes.

SynonymesModifier

  • flot (d’un ruban pour retenir les cheveux)
  • sommet (de graphe)

AntonymesModifier

Point où l’amplitude de l’onde stationnaire est toujours nulle

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   nœud figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : cadeau.

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

  • France : écouter « nœud [nø] »
  • France : écouter « un nœud [ɛ̃ nø] »
  • France (Toulouse) : écouter « nœud [nø] »
  • France (Muntzenheim) : écouter « nœud [nø] »
  • France (Vosges) : écouter « nœud [nø] »
  • France (Lyon) : écouter « nœud [nø] »

Voir aussiModifier

RéférencesModifier