nɛgɛkala

BambaraModifier

ÉtymologieModifier

Du nom nɛgɛfer») et du nom kalatige»)

Nom commun Modifier

nɛgɛkala \nɛ̀.gɛ̀.ka.la\

  1. Arbre, (Stereospermum kunthianum).

SynonymesModifier

NotesModifier

"Aspect et écologie : Il s'agit d'une plante de petite taille qui aime les sols sablonneux, assez peu répandue."[1]
"Fumigation : On l'appelle aussi dyadyafura, « feuille (fura) qui fait sêcher (dya) le double (dya) ». C'est un remède contre la peur, celle-ci considérée comme une eau qui se trouve dans la personne. C'est par voie de conséquence, un remède contre les cauchemars.
"On dit aussi que la plante du « negekala » durcit la parole. Les chasseurs la considèrent comme étant interdit de leur couteau. Elle l'est aussi de tout sacrificateur."[1]

RéférencesModifier

  • Gérard DumestreDictionnaire bambara-français : Suivi d’un index abrégé français-bambara, Karthala, 2011, ISBN 9782811105426
  1. a et b R. Pageard, Plantes à brûler chez les bambara in Journal de la Société des Africanistes, 37(1), 1967.