n’avoir rien à se mettre sous la dent

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
→ voir dent

Locution verbale Modifier

n’avoir rien à se mettre sous la dent \n‿a.vwaʁ ʁjɛ̃.n‿a sə mɛ.tʁə su la dɑ̃\ (se conjugue → voir la conjugaison de avoir)

  1. N’avoir rien à manger, n’avoir pas de quoi vivre.
    • J'ai descendu le fleuve Saghalien, ou Amour, jusqu'à son embouchure, en bateau à rames, steamer, et même en radeau [...], ne buvant pas toujours à ma soif, et plus d'une fois n'ayant rien à me mettre sous la dent. — (Eugène Buissonnet, De Pékin à Shanghai : souvenirs de voyages, 1871)
  2. (Figuré) Ne rien avoir pour nourrir un intérêt, répondre à un besoin.
    • Encore aujourd'hui aux États-Unis, les arts plastiques sont dans les musées. Pas dans la rue, où le promener n'a rien à se mettre sous la dent – rien de comparable à ce qu'offrent à chaque pas la France, l'Italie, la Grèce, la Suisse! — (Dorothée Koechlin de Bizemont, Edgar Cayce : Guérir par la musique, Éditions du Rocher, 1989, pp. 9-10.)

VariantesModifier

n'avoir rien d'autre que [...] à se mettre sous la dent

  • La droite n'a rien d'autre que le cannabis à se mettre sous la dent ! — (Le Point, 8 juin 2012)

AntonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « n’avoir rien à se mettre sous la dent [Prononciation ?] »
  • France (Lyon) : écouter « n’avoir rien à se mettre sous la dent [Prononciation ?] »