BretonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe Modifier

nann \ˈnãnː\

  1. Mot utilisé pour marquer l'accord sur une question négative : oui ou non.
    • GWILHO : Yacʼh-mat ecʼh out ?... N’out ket klañv ?
      KATO : Nann avat, da cʼhras Doue !
      — (Jarl Priel, An dakenn dour, in C’hoariva brezhonek - Pemp pezh-c’hoari berr, Skridoù Breizh, 1944, p. 76)
      GWILHO : Tu es bien portante ?... Tu n’es pas malade ?
      KATO : Ah non, Dieu merci !
    • — N’eus ket ’medocʼh ? — Nann, n’eus ket ’medon.
      — Il n’y a que vous ? — Oui, il n’y a que moi.
    • — « O ! neuze n’eo ket marv ! »
      — « Nann, sur, ma ’z eus rocʼh e toull he gouzoug, n’eo ket marv cʼhoazh. [...] »
      — (Jakez Riou, An ti satanazet, Skridoù Breizh, 1944, p. 62)
      — « Oh ! alors elle n’est pas morte ! »
      — « Non, c’est certain, si un ronflement sort de sa gorge, elle n’est pas encore morte. »
  2. Mot utilisé pour marquer un désaccord ferme.
    • Ya, ya, evit ma rin al labour e-keit ma viot o sellout. Nann ! nann ! pep hini diouzh e du. — (Jakez Riou, An ti satanazet, Skridoù Breizh, 1944, p. 94)
      Oui, oui, pour que je fasse le travail pendant que vous regarderez. Non ! non ! chacun de son côté.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Question Réponse
accord désaccord
affirmative ya ne ... ket
négative nann geo