FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin naphtha (« sorte de bitume ») issu du grec ancien νάφθα, naphtha (« naphte »), lui-même du persan, voir نفت, naft, lui-même de l'akkadien naptu.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
naphte naphtes
\naft\

naphte \naft\ masculin

  1. Carbure d’hydrogène, sorte de bitume transparent, léger et très inflammable.
    • En vérité, on se demande ce que vient faire ce charbon en cette ville du naphte. À quoi bon ce combustible, puisque le sol aride et dénudé de l’Apchéron, […], est si riche d’huile minérale ? À quatre-vingts francs les cent kilos, il fournit le naphte blanc et noir, que les exigences de la consommation n’épuiseront pas pendant des siècles. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, chapitre III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)

Variantes orthographiquesModifier

VariantesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • naphte sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier