napolitain

Voir aussi : Napolitain

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir Napolitain.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin napolitain
\na.pɔ.li.tɛ̃\
napolitains
\na.pɔ.li.tɛ̃\
Féminin napolitaine
\na.pɔ.li.tɛn\
napolitaines
\na.pɔ.li.tɛn\

napolitain

  1. (Géographie) Relatif à Naples ou à ses habitants.
    • Il y avait dans cette galère quatre jeunes gens de Marseille, cinq prêtres napolitains, et deux moines de Corfou, qui nous dirent que de pareilles aventures arrivaient tous les jours. — (Voltaire, Candide, chap. 28)
    • Ce jour-là, pour faire honneur à sa nation, il avait remplacé ses vêtements napolitains par une jaquette bordée de rose à la Provençale. — (Alphonse Daudet, Lettres de mon moulin - La Mule du pape)
    • Crème glacée napolitaine, crème glacée à la fraise, la vanille, et au chocolat.
    • Baiser napolitain.
  2. (Linguistique) Qui appartient à la langue de la région de Naples.
    • Beaucoup de mots napolitains ressemblent à de l'italien.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

napolitain \na.pɔ.li.tɛ̃\ masculin invariable

  1. (Linguistique) Langue romane parlée à Naples en Italie.
    • On nomme « napolitain » la langue littéraire commune aux divers parlers méridionaux. Elle ne fut jamais la langue officielle du royaume, rôle rempli au XVIe siècle par l'espagnol, plus tard par l'italien. — (Jean Sellier, Histoire des langues et des peuples qui les parlent, 2020, La Découverte, page 339)
    • Le napolitain est compris par de nombreux Italiens.
  2. (Vieilli) Ancien type de chaussures, sorte de brodequins à semelle ferrée.
    • En général, les chaussures confectionnées à Fruges sont, ou bien des chaussures de fatigue: des napolitains, des brodequins pour hommes et pour femmes, ou bien des chaussures à élastiques, comme on en porte dans les campagnes [...]. — (Direction du travail, Enquête sur le travail à domicile dans l'industrie de la chaussure, 1914)
    • [...] pauvre de ces chéries avait en revanche bottines, vernis, chaussons à boucles ou escarpins, mules, sabots de cuir, le caoutchouc et les snow boots, zapatos à lisière ou les napolitains, quelquefois les brodequins,[...]. — (Gérard Manset, Cupidon de la nuit, Éd. Albin Michel, 2018)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Apparentés étymologiquesModifier