Étymologie

modifier
(1897) Du latin nasus (« nez ») et gero (« porter »). Terme inventé par Edmond Rostand pour caractériser le héros de sa pièce de théâtre Cyrano de Bergerac.

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
nasigère nasigères
\Prononciation ?\

nasigère \na.zi.ʒɛʁ\

  1. (Extrêmement rare) Qui porte un important nez ou appendice rappelant un nez.
    • B. a observé à Saïgon les habitudes défensives d’un termite nasigère, l’Eutermes matangensis. Il a constaté que la corne frontale qui, dans ce groupe de termites, caractérise les individus défenseurs. — (J. Bathelier, in Bulletin de l’institut Pasteur, vol. 22, Masson, 1924, p. 215)

Nom commun

modifier

nasigère \na.zi.ʒɛʁ\ masculin

  1. (Par plaisanterie) Personnage doté d’un gros nez.
    • RAGUENEAU
      [...]
      Il promène, en sa fraise à la Pulcinella,
      Un nez !... Ah ! messeigneurs, quel nez que ce nez-là !...
      On ne peut voir passer un pareil nasigère
      Sans s’écrier : « Oh ! non, vraiment, il exagère ! »
      — (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, acte 1 scène 2, 1897)

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier