FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIIe siècle) Dérivé de nez avec le suffixe -iller → voir nasonner.

Verbe Modifier

nasiller \na.zi.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Parler du nez.
  2. (Par extension) Produire un son nasillard.
    • Le phonographe nasillait une chanson du répertoire des Derviches du Désert ! — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 385 de l’éd. de 1921)
    • Le palais des papes est à nous ! Les petits hommes turbulents du XXe siècle font, en ces jours d’exposition, nasiller leurs gramophones sous la majesté de ces murailles. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « nasiller [na.zi.je] »
  • France (Lyon) : écouter « nasiller [na.zi.je] »

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

De nasis, naselle (« narine, naseau »).

Verbe Modifier

nasiller \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Renifler.
  2. Niaiser.

VariantesModifier

SynonymesModifier

RéférencesModifier