LatinModifier

ÉtymologieModifier

De l’indo-européen commun *néh₂s [1] (« nez ») qui donne le sanscrit नासा, nā́sā (« nez »), le vieux slave носъ, nosŭ (« nez »), d’où nos en tchèque ; le germanique nasa d’où nose en anglais.
Notez l’absence de rhotacisme du radical. Le Dictionnaire étymologique latin l’explique ainsi : « Quant a nasus ou nasum, il est pour *nas-tus, *nas-tum : c’est une sorte de collectif ».

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif nasus nasī
Vocatif nase nasī
Accusatif nasum nasōs
Génitif nasī nasōrum
Datif nasō nasīs
Ablatif nasō nasīs

nasus \ˈnaː.sus\ masculin

  1. Nez, odorat.
    • habere nasum, Martial : avoir le goût délicat.
    • nasus illis nullus erat, Horace : ils n'avaient pas d'odorat.
    • nasus atticus, Senèque : le sel attique.
  2. Finesse, goût, esprit moqueur, raillerie, persiflage.
    • aliquem (aliquid) suspendere naso, Horace : se moquer de quelqu'un (de quelque chose).
    • Balatro suspendens omnia naso "haec est condicio vivendi" aiebat, Horace : Balatron, se moquant de tout, disait : "Telle est la condition de la vie humaine".
    • tacito ridere naso : rire dans sa barbe.
    • sis denique nasus, Martial : enfin sois la raillerie en personne.
    • nasus stili, Pline : style satirique.
  3. Nez, considéré comme le siège de la colère, colère, mauvaise humeur.
    • nasum tentare ursi, Martial : affronter la fureur d'un ours.
    • ira cadat naso, Pers. : laisse tomber ta colère.
  4. (Par analogie) Poignée, anse, goulot, bec.

VariantesModifier

SynonymesModifier

DérivésModifier

  • nasica, qui a le nez long.
  • nasiterna, arrosoir.
  • Naso, surnom romain : qui a un grand nez.
  • nāsūtē, avec finesse, en se moquant.
  • nāsūtus, qui a un grand nez, qui a le nez long - qui a le nez fin, fin, avisé, spirituel, bel esprit, railleur, moqueur.

Dérivés dans d’autres languesModifier

Voir aussiModifier

  • nasus sur l’encyclopédie Wikipédia (en latin)  

RéférencesModifier