FrançaisModifier

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin naturel
\na.ty.ʁɛl\
naturels
\na.ty.ʁɛl\
Féminin naturelle
\na.ty.ʁɛl\
naturelles
\na.ty.ʁɛl\

naturels \na.ty.ʁɛl\

  1. Masculin pluriel de naturel.
    • On ne peut nier que, lorsque l’on modifie la crase du sang d’un animal, par l’injection dans les veines d’un liquide facilement circulable, étranger à la composition du sang, ou qui augmente considérablement la proportion d’un de ses principes composants ; on ne peut nier, dis-je, que par l’injection de ce liquide, on ne produise immédiatement un trouble violent, général, de l’organisme, qui, si la liqueur mélangée au sang n’est pas nuisible à l’organisation, se résout tout à fait, au bout de peu de temps, par l’activité de quelques uns des émonctoires naturels. — (Henri Bouley, De la morve, de sa nature et de sa contagion sous forme chronique, dans Recueil de médecine vétérinaire, volume 20, École nationale vétérinaire d’Alfort, 1843, pages 85-86)

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
naturel naturels
\na.ty.ʁɛl\

naturels \na.ty.ʁɛl\ masculin

  1. Pluriel de naturel.
    • Vos ennemis vont peindre cet écrit, et le projet de décret qui le suit, comme une révocation de vos principes et de vos bienfaits ; ils chercheront à déconfiancer la Convention nationale, à égarer les noirs et naturels du pays qui combattent pour la république, et à les révolter ; ceux-ci se croiront trompés, et rien ne pourra les ramener à nous : ce n’est pas sans doute là le but qu’on se propose. — (Réimpression de l’Ancien Moniteur (Mai 1789 - Novembre 1799), volume 22, 1842, page 626)

PrononciationModifier