naviculaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin navicularis (« de navire, de bateau »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
naviculaire naviculaires
\na.vi.ky.lɛʁ\

naviculaire \na.vi.ky.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Anatomie) Qui a la forme d’une nacelle.
    • Dans le testicule, on trouve presque constamment de grandes cellules, qui elles-mêmes en contiennent de plus petites de forme naviculaire et qui sont des corps encore peu connus, mais qui sont bien certainement des parasites. — (Jules d'Udekem, « Développement du Lombric terrestre », p. 12, dans les Mémoires couronnés par l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, tome 27 (1855-1856), Bruxelles, chez M. Hayez, 1856)
    • […], elles sont probablement en relation avec la phase hématique du parasite, ce qui paraît aussi démontré par leur nombre beaucoup plus réduit, à l'intérieur du cytoplasme des éléments qui les hébergent par rapport au nombre des parasites du type naviculaire ou, en général, à blépharoplaste allongé en bâtonnet. — (Organisation d'hygiène: Étude épidémiologique sur la "Leishmaniose viscérale" en Espagne, Ligue des Nations/Gustavo Pittaluga y Fattorini; Impr. Atar, 1925, page 12)
    • Beaucoup de cellules renferment des granulations cytoplasmiques. Les cellules intermédiaires peuvent présenter l'aspect naviculaire de la grossesse. — (J. Paul Pundel, Précis de colpocytologie hormonale, Éditions Masson, 1966)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
naviculaire naviculaires
\na.vi.ky.lɛʁ\

naviculaire masculin

  1. (Liturgie) Servant d’autel chargé de porter la navette dans les cérémonies religieuses.
    • Le thuriféraire est toujours accompagné du naviculaire (celui qui porte la navette contenant l’encens). La fumée de l’encens symbolise la prière de l’assemblée qui monte vers le Seigneur. — (Servants d’Autel sur Paroisse Catholique de La Celle Saint-Cloud. Consulté le 11 août 2018)
    • Les autres arrivaient ensuite : les « pots de fleurs », simples figurants en robe rouge et surplis blanc qui se croisaient les bras, le thuriféraire et le naviculaire avec l’encensoir, les deux acolytes en soutane blanche, le cérémoniaire, le plus beau de tous avec une robe violette, un surplis de dentelle et un scapulaire bordé d’hermine. — (Jean L’Hôte, La Communale, Seuil, 1957, réédition J’ai Lu, page 75)
  2. (Anatomie) Petit os de la première rangée du carpe ou du tarse.
    • C'est cette irritation qui génère de la douleur. Pour limiter cette douleur, il est alors généralement préconisé la pose d'un fer à l'envers ou de talonnettes. Cette disposition tend à éloigner le naviculaire de la zone irritée. — (Pierre Enoff, Le silence des chevaux, Éditions Amphora, 2017, page 147)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier