Voir aussi : Nectar

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin nectar.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
nectar nectars
\nɛk.taʁ\

nectar \nɛk.taʁ\ masculin

  1. (Mythologie grecque) Breuvage des dieux.
    • Hébé et Ganymède ne font pas le même service. Ganymède est l’échanson particulier de Jupiter; Hébé verse le nectar dans l’assemblée des dieux.— (‎Alexis Pierron, Oeuvres d'Homere: L'Iliade, 1869, p.127)
  2. (Figuré) Toute sorte de vin excellent ou de boisson agréable.
    • L'jour de la fête à Julot, mon poteau
      Je l’ai invité dans un p'tit bistro
      Où l’on sert un beaujolais vrai de vrai
      Un nectar de première...
      — (Boris Vian, chanson « On n’est pas là pour se faire engueuler »)
    • Si t'as le bec fin,
      S'il te faut du vin
      De première classe,
      Va boire à Passy,
      Le nectar d'ici
      Te dépasse.
      — (Georges Brassens, chanson « Le Bistrot », in Les Funérailles d'antan, 1960)
    • Mme Desrosiers ne souhaitait pas d'alcool dans sa maison mais le frère d'Ubald, Louis-Philippe, se présenta avec des caisses de bière et de bouteilles de gin. Les frères d'Edna jubilaient mais par prudence lui suggérèrent de laisser son précieux nectar sous le perron, si bien que, la réception durant, il y eut un va-et-vient continuel des hommes à l'extérieur. — (Denise Bombardier, Edna, Irma et Gloria, Albin Michel, 2007, p. 92)
  3. Boisson composée de jus de fruit, d’eau et de sucre.
  4. (Botanique) Liquide sucré sécrété par certaines plantes entomophiles (attirant les insectes), contenu dans les nectaires.
    • Le mélampyre des champs a son insecte pollinisateur, un bourdon, le Bombus hortorum, seul en son genre à pénétrer dans l'étroit tube de la corolle pour y rechercher le nectar ; les autres bourdons perforent le tube à sa base. — (Le Courrier de la nature, 1980, n°65-76, page 41)
    • C’est le cas du Seneçon du Cap (Senecio inaequidens). Très riche en nectar, il attire, en dehors de la saison de floraison de la plupart des espèces méditerranéennes, de nombreux insectes dont des espèces utiles en agriculture biologique.— (Sylvie Ligny, Plante invasive, espèce envahissante, ça veut dire quoi ?, Garden Fab, 7 octobre 2018)

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  nectar figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : abeille, abricot, cassis, miel.

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin nectar.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
nectar
\ˈnɛk.tɚ\
ou \ˈnɛk.tə\
nectars
\ˈnɛk.tɚz\
ou \ˈnɛk.təz\

nectar \ˈnɛk.tɚ\ (États-Unis), \ˈnɛk.tə\ (Royaume-Uni)

  1. Nectar.

Voir aussiModifier

  • nectar sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien νέκταρ, néktar.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif nectar nectara
Vocatif nectar nectara
Accusatif nectar nectara
Génitif nectaris nectarum
Datif nectarī nectaribus
Ablatif nectarĕ nectaribus

nectar \Prononciation ?\ neutre

  1. Nectar, miel, chose douce et agréable.

DérivésModifier

RéférencesModifier

  • « nectar », dans Félix GaffiotDictionnaire latin français, Hachette, 1934 (page 1020)
  • [1] « nectar », dans Charlton T. Lewis et Charles ShortA Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage