nervosité

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin nervositas.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
nervosité nervosités
\nɛʁ.vɔ.zi.te\

nervosité \nɛʁ.vɔ.zi.te\ féminin

  1. État d’irritation des nerfs, d’excitabilité passagère.
    • Sa nervosité s'était calmée et son âme s'exhalait dans le silence des choses, tout en douceur, sans souffrance. — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
    • Un cantinier qui se rase sur l'accotement, sa glace pendue à un cerisier, attend avec nervosité, la figure débordant de mousse, que nous ayons fini de faire trembler la route. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • Le commissaire Massart […] se rongeait les ongles et c'était le seul signe de nervosité que ce fonctionnaire eût jamais donné ; […]. — (Paul Nizan, La Conspiration, 1938, p. 209)
  2. (Foresterie) Coefficient de rétractabilité (c’est-à-dire son retrait volumétrique quand sa teneur en eau diminue de 1 %) d'un bois.
    • On appelle nervosité d’un bois son coefficient de rétractabilité, c’est-à-dire son retrait volumétrique quand sa teneur en eau diminue de 1 %. — (Philippe Riou-Nivert, Le Mélèze, Forêt privée française, 2001, page 114)

TraductionsModifier

RéférencesModifier