FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de net avec le suffixe -eté.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
netteté nettetés
\nɛt.te\

netteté \nɛt.te\ féminin

  1. Qualité de ce qui est net.
    • Le recours au béton autoplaçant a permis de diminuer les épaisseurs des dalles et refends et d'accentuer leur netteté, leur aspect tranchant et radical. — (AMC: Le Moniteur Architecture, n°178 à 181, page 27, 2008)
    • Les paramètres numériques de dérawtisation (luminosité, facteur de contraste, saturation des teintes, netteté, accentuation, filtres, etc.) ont été testés comparativement, avant leur sélection définitive. — (Jean-Claude Chirollet, L'art dématérialisé: reproduction numérique et argentique, Éditions Mardaga, 2008, page 149)
    • L’évaluation de la netteté se fait ordinairement par le plus petit intervalle e mesuré entre deux points ou deux traits distincts de l'épreuve ; […]. — (Agenda Lumière 1930, Paris : Société Lumière & librairie Gauthier-Villars, page 120)
    • L’harmonicorde de Debain, sur lequel Lefébure Wely excellait, était un harmonium pourvu de cordes tendues qui pouvaient être, ou non, frappées pour donner plus de netteté à l'attaque. — (Gérard Condé, Charles Gounod, Fayard, 2009)
    • La netteté d’une glace, d’un diamant.
    • La netteté de son écriture flatte l’œil.
    • (Figuré) Il a beaucoup de netteté dans l’esprit, dans les idées.
    • (Figuré) Son style est d’une netteté admirable.
    • (Figuré) Il conçoit, il s’exprime avec beaucoup de netteté.
    • (Figuré) Cette expression manque de netteté.

TraductionsModifier

RéférencesModifier