Voir aussi : niece

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle) Du latin neptis, « petite-fille » puis « nièce », en bas latin, devenu, en latin populaire nĕptia (Corpus Inscriptionum Latinarum). À côté de nĕptia, le latin populaire du sud de la Gaule et de l’Ibérie comprenait une forme concurrente nĕpta (cf. ancien occitan neta/nepta, l’espagnol nieta (« petite-fille »), le catalan et le portugais neta).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
nièce nièces
\njɛs\

nièce \njɛs\ féminin (pour un homme on dit : neveu)

  1. Fille du frère ou de la sœur.
    • […], Rinaldi expliquait si gaiement comme quoi, son père le destinant à la moinaille, on l'avait enfermé en un couvent d'où il s'était enfui, un beau jour, avec la caisse de l’économe, la nièce de l’abbé et une douzaine de mots latins dans la cervelle pour tout bagage, […]. — (Adrien Paul, Les Malvivants, ou le Brigandage moderne en Italie, Paris : Librairie centrale, 1866, p. 131)

DérivésModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier