nirvanesque

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de nirvana avec le suffixe -esque

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
nirvanesque nirvanesques
\niʁ.va.nɛsk\

nirvanesque \niʁ.va.nɛsk\

  1. (Ironique) Qui semble tenir du nirvana.
    • Le moment où elle endort doucement ses deux petits garçons empoisonnés par elle est d'une étrange, d'une « nirvanesque » douceur. — (La Revue française de Prague, vol. 12, F. Topic, 1933, page 56)
    • Fantasme du retour au sein maternel : nostalgie de l'état nirvanesque qui fut celui du fœtus dans le corps maternel. — (Michèle Simonsen, Le conte populaire français, Presses universitaires de France,, 1986, page 70)
    • Il s'est consacré à la divinité et celle-ci généreuse ne tardera pas à lui faire connaître les suprêmes joies des grandes félicités nirvanesques. — (Pierre Dassier, Les sept fléaux du Tonkin : Mœurs européennes d'Hanoï, Paris : chez Louis Theuveny Éditeur; 1907, page 316)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier